[17/08/12] Debriefing: Opération tempète d'été

    Partagez
    avatar
    Denis_48

    Messages : 3
    Date d'inscription : 11/08/2012

    [17/08/12] Debriefing: Opération tempète d'été

    Message par Denis_48 le Dim 19 Aoû - 9:36

    Battleground Europe - 17 août

    "Une opération militaire ?... Une opération militaire ne se déroule jamais comme prévu."

    C'est ainsi que l'on pourrait résumer ce qui s'est passé hier soir au moment les forces confédérées francophones de plusieurs communautés se sont rassemblées afin de contrer un terrible envahisseur, et tenter de contribuer à le rejeter hors des frontières françaises virtuelles.


    Le premier accroc dans cette belle machine, a été de constater quelques jours en amont de l'opération, que les comptes gratuits ne disposaient pas de la sacro-sainte toile nécessaire pour sauter d'un avion en plein vol. En clair : à moins d'inaugurer des sauts en parachute sans parachute, il fallait modifier le déroulement des opérations.
    Qu'à cela ne tienne, les soldats ayant des abonnements sauteraient comme prévu afin de sécuriser le secteur. L'avion de transport ferait ensuite un atterrissage de fortune afin que les combattants du gratuit se déploient à leur tour (quelqu'un a dit "épique" ?). Voila qui assurément donnerait du travail à l'aviation d'accompagnement, censée protéger tout ce beau monde !

    Hélas, au moment de prendre les armes le soir-même, déception : aucun avion de transport n'était apparemment disponible. Donc, résumons-nous : s'il est difficile de faire du parachutisme sans parachute, il est encore plus difficile d'en faire sans avion.

    Alors l'opération s'est tout d'abord transformée en intervention au sol classique. Il faut dire que cela devait aider les nouveaux venus à appréhender les bases du jeu, et était sans doute plus raisonnable pour le coup, même si moins ambitieux. Par la suite, les joueurs disposant d'un manche ont tout-de-même pu faire une sortie en avion de chasse afin de couvrir leurs camarades au sol (même si ces derniers retiendront surtout le crash d'un avion allemand presque à leurs pieds !).


    Mais ce n'est pas tout, le facteur humain a lui aussi quelque peu perturbé le déroulement des opérations hier.

    Tout d'abord, force est de constater que plusieurs joueurs ont eu de sérieux problèmes pour démarrer le jeu (écran noir, retour bureau, besoin de réinstaller le jeu à chaque fois afin de le lancer pour une session, ou encore problèmes pour faire cohabiter une session de jeu et le logiciel Teamspeak 3).

    On pourrait être tenté de pointer du doigt le jeu pour ces défauts et différentes incompatibilités. Et force est d'admettre qu'il y a là peut-être en effet pour CRS (Cornered Rat Software, les développeurs) quelque chose à revoir. Néanmoins, on pourrait aussi dire qu'avec plus de persévérance et de recherche, certains joueurs auraient pu régler leurs problèmes en amont, en écumant par exemple les sections d'aide technique disponibles sur le support officiel.

    Certes, certains joueurs avaient un sérieux problème qui n'aurait sans doute pas pu être réglé. D'autres en revanche auraient peut-être pu (et du) prendre les choses en main de leur côté, et c'est en ce sens d'abord que je demande pardon pour ce premier facteur de désorganisation, au nom de l'Alliance et à titre collectif, auprès des habitués de WW2O.
    Du temps de jeu a été perdu en début de soirée à cause de problèmes que nous n'avons pas su régler en amont chez plusieurs personnes, et il aurait sans doute fallu plus d'entraide et de soutien technique en interne les jours précédents, afin d'éviter le chaos qui accompagna en parallèle le lancement de l'opération, tel un bruit de fond, entrecoupant les transmissions des joueurs qui avaient déjà réussi à se déployer et qui cherchaient à se familiariser avec la jouabilité de Battleground Europe.

    Ce fut l'occasion d'entendre certaines réactions de frustation de la part des joueurs n'arrivant pas à faire fonctionner le-dit jeu. Si de telles réactions étaient sans doute compréhensibles, leur expression sonore et parfois emplie de défaitisme n'a pas contribuée à améliorer la situation au global. Sans doute une leçon sur laquelle nous pourrions tous méditer pour une prochaine fois, à savoir comment éviter de se retrouver pris au dépourvu sur le moment face un jeu désespérément inerte.

    Je livre un élément de réponse : surtout, ne pas hésiter à être aussi acteur soi-même et à chercher la solution à son problème, et ne pas forcément poster en espérant "toujours" avoir une réponse de ses pairs (qui ne sont pas forcément infaillibles et/ou omniscients). "Il vaut mieux apprendre à pêcher à quelqu'un, plutôt que de lui ramener sans cesse du poisson."
    Ceci étant dit sans méchanceté, mais histoire de faire réfléchir et bouger les choses.
    Oui bien sûr, tout ceci implique de réfléchir, lire, rédiger... c'est dur parfois ! On est d'accord. Mais il faut savoir se faire un minimum violence.

    Ensuite, second facteur humain, les nouveaux-venus sur WW2 Online on bien vite été perçus comme très bavards et... turbulents, par les habitués du jeu. Surtout ceux venant des rangs de l'AF semblerait-il ! Toutefois, cette critique aurait sans aucun doute pu s'appliquer à toute autre communauté néophyte présente en grand nombre. Il faut bien comprendre que pour peu que Battleground Europe s'ouvre à un public plus large, cette situation sera amenée à se répéter à plus grande échelle. On peut toutefois espérer qu'à force, il y ait un nivellement par le haut et que les esprits accèdent à une meilleure compréhension du jeu et de sa culture audio plus discrète.

    Dans l'intervalle, je me permettrais tout-de-même de dire : "haut les coeurs !", car il s'agit avant tout d'un jeu vidéo, et surtout, à la base, d'une soirée de découverte.
    On ne peut PAS s'attendre à intégrer en l'espace d'une heure ou deux une grosse quantité de joueurs n'ayant que peu, voire pas fait l'expérience du jeu et de sa "culture".


    Passées ces considérations, il nous reste la désorganisation qui a pu être parfois constatée lors de certaines phases de jeu. Celle-ci me semble la plus excusable de toutes. Battleground Europe est difficile à prendre en main pour le néophyte, et c'est tout naturellement que nous avons pu perdre du monde en route lors des déploiements, être dispersés dans les airs comme sur terre... Ce qui n'a pas empêché quelques actes isolés de bravoure, ainsi que quelques regroupements... Et c'est cela qui me fait dire que tout n'a pas été perdu dans cette soirée. Et voici des images qui peuvent en attester !


    Tout d'abord, notre groupe d'intervention s'attela à reprendre un dépôt dans une petite ville non loin de Maastricht. Et, vous le croirez ou non, cela fut un succès sur le moment : nous pûmes faire gagner au camp Allié une nouvelle position.



    Horus du CDO ainsi que moi-même, tous deux en train de surveiller l'entrée du bâtiment, et prêts à abattre tout Allemand qui tenterait de venir prendre la température à l'ombre. Notez qu'à des fins organisationnelles, tous les joueurs présents ont rejoint l'escouade des Cigognes, ceci expliquant ce que l'on constate sur la capture d'écran.




    Et voici le grand Soloje, si classe avec son signe distinctif CRS, que mon appareil photo se déclencha de lui-même. En bon stratège, il observe aux jumelles les environs.


    Après cette entrée en matière nous primes ensuite la route afin de changer de secteur, la ville s'avérant bien trop défendue pour une mise en jambes. Ce fut l'occasion de prendre le bus tous ensemble.



    En face de moi ? C'est Sylverdye, chers amis. Le camarade est un bon vivant, ca ne se voit pas sur la photo, mais il est hilare là, si si. Pourquoi ? Il suffit de jeter un oeil à droite :



    Seigneur. "Ces monstre ignobles n'arrêtent pas de se multiplier !!" :p

    Un coup d'oeil à gauche et vers l'arrière du camion nous permet par contre de nous rassurer sur notre potentiel de frappe - observons qui nous tractons et qui nous suit :



    Pêle-mêle nous remarquons Wark, Akou, Mok et dernier mais non des moindre, Panzermaus. A nous, tous on doit maintenant former une belle brochette de "combattants de la liberté".


    Après plusieurs péripéties, je me retrouve isolé de mon groupe (et même assez loin). Vagabondant à travers champs, je tombe sur un doryphore parti ceuillir les patates pour son déjeuner :



    Vraisemblablement, il se contentera plus probablement cette fois-ci d'une balle de fusil et de racines de pissenlits. Une triste fin à n'en pas douter.


    Plus tard. Plusieurs d'entre nous ont enfin pris les airs sous la direction d'instructeurs bienveillants.



    Il est difficile de bien voir sur la photo, mais je vous assure, il s'agit bien pour la plupart de nos camarades de jeu, notamment Akou, Decafeiner, ou encore Mok. Les combats aériens se poursuivront jusque tard le soir (temps "en jeu").



    Un Stuka qui regrettera bientôt avoir pris son envol...



    Pour manquer de s'abattre sur notre groupe au sol, qui heureusement ne s'en tirera qu'avec une bonne frayeur.

    Voila qui ne manquera pas de résumer les quelques tentatives d'actions cohérentes ayant ponctué la soirée. Cette sortie est une expérience dont nous vous laissons juge au final - sachant que les plus motivés peuvent rempiler pour l'opération "Take Five", une opération Alliée internationale cette fois-ci, prévue dimanche 19, vers 18 heures (UTC+2). Cette dernière étant bien plus ambitieuse car ayant l'objectif affiché de prendre 5 villes à l'Axe.
    avatar
    Denis_48

    Messages : 3
    Date d'inscription : 11/08/2012

    Re: [17/08/12] Debriefing: Opération tempète d'été

    Message par Denis_48 le Dim 19 Aoû - 9:41

    A noter que certaines remarques ne sont destinées qu'à ceux de nos joueurs néophytes ayant eu des difficultés avec leur jeu, et ne visent bien sûr aucunement les habitués ayant fait l'honneur de nous accompagner lors de cette soirée.
    avatar
    pzmause

    Messages : 10
    Date d'inscription : 18/08/2012

    Re: [17/08/12] Debriefing: Opération tempète d'été

    Message par pzmause le Mar 21 Aoû - 10:07

    c'etait bien simpas d'avoir autant de joueur franco ca me manquais
    avatar
    Akoufou

    Messages : 59
    Date d'inscription : 11/08/2012

    Re: [17/08/12] Debriefing: Opération tempète d'été

    Message par Akoufou le Mar 21 Aoû - 11:02

    sacré bordel mais sinon c'était pas mal! on était pas mal! les francophones en on encore a revendre!
    avatar
    soloje

    Messages : 150
    Date d'inscription : 22/04/2012

    Re: [17/08/12] Debriefing: Opération tempète d'été

    Message par soloje le Ven 24 Aoû - 16:06

    désolé absent cette semaine dimanche je pense jouer
    avatar
    Exodiuss
    Admin

    Messages : 277
    Date d'inscription : 18/10/2011
    Age : 28

    Re: [17/08/12] Debriefing: Opération tempète d'été

    Message par Exodiuss le Ven 24 Aoû - 17:07

    C'était un beau bordel, mais c'est aussi due à l'inexpérience des joueurs.
    La prochaine sera surement une vilaine boucherie pour les frises.


    _________________
    avatar
    Ke3p3r

    Messages : 202
    Date d'inscription : 23/04/2012

    Re: [17/08/12] Debriefing: Opération tempète d'été

    Message par Ke3p3r le Dim 26 Aoû - 4:22

    Exelent AAR, j'aime le style . Cela me ravi de voir des communautés franco rejoindre WWIIol et se greffer aux vieux squad plutot que de former le leur dans leur coin.
    Encore 2 semaines de vadrouille dans la cambrousse et j'aurais le plaisir de me battre a vos cotés ou de vous conduire sur le front avec mon avion de transport .

    !S

    Contenu sponsorisé

    Re: [17/08/12] Debriefing: Opération tempète d'été

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 30 Mar - 12:38